Passer au contenu principal

Napoléon Bonaparte et le nœud papillon

Pourquoi les commerçants doivent-ils mettre en œuvre des pratiques basées sur les données ?

Le week-end dernier, j’ai regardé le film « Crazy Rich Asians ». Pour ceux qui ne l’ont pas vu, le film commence par une citation de Napoléon Bonaparte : « Laissez donc la Chine dormir, car lorsque la Chine s’éveillera, le monde entier tremblera ».  Après avoir noté discrètement la phrase sur mon téléphone, je me suis mis à y réfléchir. Il semblerait que Bonaparte, ayant étudié l’histoire de la Chine, en conclut que si la Chine décidait de s’industrialiser, son développement serait bien plus rapide que celui de n’importe quel pays européen.

Quelle clairvoyance !

L’année dernière, les dépenses en ligne des consommateurs chinois ont dépassé celles des consommateurs des États-Unis et du Royaume-Uni réunis, soit près de 760 milliards de livres. Mais surtout, plus de 60 % de ces achats ont été réalisés via des appareils mobiles, contre 40 % pour le Royaume-Uni. L’augmentation des dépenses des consommateurs chinois coïncide avec l’essor des appareils mobiles, ce qui indique que la plupart des consommateurs chinois ont fait l’impasse sur le PC. Et si l’on va un peu plus loin, on observe un comportement d’achat à l’évidence très différent. Ces différences font l’objet de grands travaux de recherche au sein de la société de conseil #BCG, que je vais tenter de résumer ici.

Au Royaume-Uni, comme dans les autres économies occidentales, le commerce électronique s’est développé pour offrir une expérience d’achat efficace. De nombreux sites de commerce électronique ont vu le jour pour offrir un moyen simple et rapide de faire ses achats. Toutefois, les consommateurs britanniques visitent souvent plusieurs sites avant d’acheter. Cette approche basée sur les transactions contraste avec un processus qui est davantage de l’ordre de l’exploration en Chine. Sur un marché en ligne, un consommateur chinois type va utiliser la fonction de recherche, mais aussi explorer d’autres contenus, tels que des vidéos, des discussions intégrées sur des réseaux sociaux ou des forums. Ce processus d’exploration donne des indices sur les préférences des consommateurs, ce qui permet à ces plateformes de proposer du contenu et des recommandations de produits de manière dynamique sur la base de ces informations plus approfondies. Par ailleurs, les plateformes associent des fournisseurs de contenu, des marchands et des influenceurs sur les réseaux sociaux pour proposer à la fois de l’information, du divertissement et de la connaissance, avec la possibilité d’acheter à tout moment, pour aboutir à une expérience client plus intégrée.

Quelles conclusions pouvons-nous en tirer?

En résumé, les commerçants doivent mettre en œuvre des pratiques basées sur les données. Ils doivent investir dans des solutions d’intelligence artificielle et d’analyse des données pour offrir une expérience client plus personnalisée et ne pas se baser simplement sur les recherches déjà effectuées pour proposer des recommandations de produits. Petit à petit, les commerçants devraient pouvoir réduire leur stock et leurs activités de marketing grâce au soutien de l’intelligence artificielle, à même de prendre en charge plus d’activités associées. Ils devraient également essayer de proposer davantage de contenus informatifs pour mettre l’accent sur la communication avec les consommateurs au travers d’événements en ligne, par exemple des présentations faisant honneur à des produits ou des articles de mode ou des événements organisés par des influenceurs sur les réseaux sociaux. En fin de compte, les commerçants ont intérêt à investir dans une technologie de vente parfaitement intégrée, qui leur permette de recueillir de précieuses informations sur les consommateurs et qui leur offre le niveau d’automatisation dont ils ont besoin pour réagir à ces informations.

Revenons au nœud papillon.

Ce même week-end, j’ai également eu la chance de participer à un bal organisé pour collecter des fonds au profit de l’association caritative Mind (#mindcharity). Je participe généralement deux à trois fois par an à ce type d’événement, mais à chaque fois, j’oublie comment nouer un nœud papillon. Je sais, je pourrai m’acheter un nœud déjà noué, mais pour être honnête, il y a quelque chose de « James Bondesque » à porter un véritable nœud. Donc, après avoir quelque peu exprimé ma frustration, j’ai fini par chercher la réponse sur Internet. Pourquoi cette histoire ? Parce que si le vendeur de cravates avait intégré une vidéo expliquant comment nouer un nœud papillon, cela aurait augmenté la fidélité de ses clients, et s’il avait également utilisé une plateforme moderne de vente, le fait de regarder cette vidéo aurait déclenché des recommandations d’achat de boutons de manchette par exemple ou d’autres accessoires associés. Ce n’était malheureusement pas le cas. Pas d’olive pour accompagner ma Vodka martini...

Si vous souhaitez devenir un commerçant qui sait exploiter les données ou si vous voulez simplement en savoir plus, n’hésitez pas à me contacter. Le MI6 peut s’abstenir. 

Salutations, Tim

 

*

Tim Rowe

Tim Rowe est responsable du secteur Commerce, il a occupé des postes de direction au sein d'organisations commerciales au Royaume-Uni et à l'étranger. Au cours des 25 dernières années, il a aidé les chefs d'entreprise à comprendre et à adopter les technologies afin de faire évoluer de manière significative les performances opérationnelles de leurs organisations dans les secteurs du commerce, de la santé, de la finance et des entreprises de services. S'appuyant sur les innovations techniques profondes des solutions Hitachi Solutions allant de l'intelligence artificielle, de l'automatisation intelligente des processus à la réalité virtuelle et augmentée, l'objectif de Tim est d'inspirer et de soutenir les organisations dans leur processus de transformation numérique.

*

Coup de projecteur

Tim Rowe

Tim Rowe est responsable du secteur Commerce, il a occupé des postes de direction au sein d'organisations commerciales au Royaume-Uni et à l'étranger. Au cours des 25 dernières années, il a aidé les chefs d'entreprise à comprendre et à adopter les technologies afin de faire évoluer de manière significative les performances opérationnelles de leurs organisations dans les secteurs du commerce, de la santé, de la finance et des entreprises de services. S'appuyant sur les innovations techniques profondes des solutions Hitachi Solutions allant de l'intelligence artificielle, de l'automatisation intelligente des processus à la réalité virtuelle et augmentée, l'objectif de Tim est d'inspirer et de soutenir les organisations dans leur processus de transformation numérique.