Passer au contenu principal
 

PowerApps

Canvas Apps vs Model-driven Apps, quel modèle choisir pour votre application ?

Hitachi Solutions > Blog > 2019 > 11 > Canvas Apps vs Model-driven Apps, quel modèle choisir pour votre application ?

Et si votre entreprise développait ses propres applications métiers ? De plus en plus de sociétés font appel à des employés non-spécialistes de l’informatique pour développer des applications internes, afin de résoudre des problématiques métier. Grâce à des outils tels que Power Apps de Microsoft, il n’a jamais été aussi simple de concevoir des applications puissantes et pertinentes, sans être un expert, afin de faciliter la tâche de ses collaborateurs et de mener à bien des projets de transformation digitale.

Si vous démarrez avec Power Apps et que vous souhaitez entrer dans le vif du sujet, sachez que la première étape consiste à choisir entre deux types d’applications : Canvas App ou Model-Driven App. Quelle est la différence entre ces deux approches et comment sélectionner la mieux adaptée à votre situation ?

Quelle est la différence entre une application Canevas et une application basée sur un modèle ?

Pour faire simple, la principale différence porte sur votre besoin d’appropriation de l’outil. Le type d’application que vous choisirez dépend des besoins de votre entreprise et de la structure derrière le processus :

  • Optimisez l’expérience utilisateur sur l’appli

Dans ce cas, partez sur une application utilisant l’approche Canevas. Ce type d’application permet de contrôler le moindre aspect de l’expérience utilisateur.

Power Apps fournit les outils nécessaires pour créer des applications au pixel près, avec une expérience utilisateur de niveau professionnel, capable de puiser dans des sources de données très variées.

  • Maîtrisez toute la data utilisée dans l’appli

Si vous avez besoin de contrôler le modèle de données derrière un processus métier, l’application basée sur un modèle est faite pour vous. Vous pourrez définir la façon dont les échanges, les tableaux et champs interagissent entre eux, mieux contrôler les fonctionnalités sous-jacentes de l’application, et exploiter toutes les possibilités offertes par Common Data Service (CDS).

Dans la plupart des cas, quelle que soit l’approche adoptée, le rendu final sera assez similaire. Mais chaque type d’application est plus « propice » à certains types de projets.

Création de l’application : quelles différences entre les deux approches ?

Avec Power Apps, Microsoft propose deux solutions pour concevoir des applications. En voici les principales différences :

  • Application de canevas (Canvas App)

Dans une application de canevas, l’accent est mis sur l’interface et l’expérience utilisateur. L’application peut être conçue pour différents appareils (smartphone ou tablette) ou pour les navigateurs web classiques de bureau.

Tout le processus de création, effectué sur un canevas, s’apparente à la création d’une présentation PowerPoint. Il suffit d’y glisser-déposer des éléments prêts à l’emploi : contrôles, actions, images, objets. De plus, vous pouvez faire appel à des données issues de plusieurs sources, à l’aide d’une suite de connecteurs. Grâce à ces derniers, les utilisateurs pourront interagir avec les données d’autres applications Microsoft, dont :

  • SharePoint
  • Office 365
  • Dynamics 365 (CDS)
  • Bases de données SQL

Ces données peuvent également provenir d’applications extérieures à Microsoft :

  • Marketo
  • Twitter
  • EventBrite
  • Application basée sur un modèle (Model-Driven App)

Dans ce type d’application, Microsoft propose un vaste ensemble de composants clés en main pour concevoir et créer des applications métier qui s’appuient sur un modèle de données. Soit ce dernier existe déjà dans Dynamics 365/CDS, soit vous devrez le créer à partir de zéro.

Ce modèle de données se situe sur la plateforme CDS, à partir de laquelle fonctionne Dynamics 365. C’est une excellente solution pour créer votre propre magasin de données à source unique : vous partez d’un modèle de données CDS, qui sera ensuite étoffé par les collaborateurs au fur et à mesure qu’ils utilisent l’application.

Une application basée sur un modèle permet de concevoir un processus métier à l’aide de tableaux, de champs et d’échanges en tout genre (pour améliorer un modèle de données). La logique d’application découle des règles métier, flux de processus et formulaires avec lesquels l’utilisateur peut interagir.

Ici, la mise en place de l’expérience utilisateur est moins intuitive qu’avec une application de canevas. À l’heure actuelle, il faut passer par la large palette de formulaires pré-intégrés et les visualisations de données et de tableaux de bord proposées par Microsoft pour afficher les données pertinentes et permettre aux utilisateurs d’interagir avec elles. Le résultat ne sera donc pas forcément aussi esthétique ou intuitif qu’avec une application de canevas, mais l’utilisateur sera guidé dans ses démarches par un processus clair et précis.

Toutefois, depuis peu, Microsoft autorise l’intégration d’applications de canevas dans des applications basées sur des modèles, l’idée étant de commencer à associer les fonctionnalités de ces deux types d’applications.

L’approche basée sur modèle permet de tirer parti des immenses fonctionnalités qui permettent aux développeurs de personnaliser l’application, et donc de répondre aux exigences impossibles à satisfaire avec des fonctionnalités clés en main. Notamment, l’écriture de codes au niveau client ou serveur.

Quelles solutions intégrer à une application de canevas ?

Dans une application de canevas, l’accent est mis sur la souplesse et la personnalisation poussée l'extrême. Vous pouvez donc créer un grand nombre d’applications attractives, adaptées à différents scénarios, par exemple :

  • des outils pour prendre des photos, enregistrer des données et partager des informations dans différents systèmes ;
  • des applications simples ayant un but précis : inspections de site (check-lists), demandes de congés, inscription à des événements…

En outre, les applications créées ne sont pas liées à une source de données unique - vous pouvez définir  leur interface utilisateur et vous connecter à un large éventail de sources, le tout grâce à 200 connecteurs de données.

Quelles solutions intégrer à une application basée sur un modèle ?

Ce type d’application se concentre avant tout sur la relation entre les données de votre application et le processus d’entreprise modélisé. Elle s’appuie également sur Dynamics 365, un outil utilisé depuis près de 20 ans pour modéliser les processus métier. C’est une excellente solution pour :

  • la création de processus métier et de workflows, pour des activités telles que la gestion des opportunités, du service client ou encore d’événements ;
  • la définitionde processus back-end dans un modèle logique de données.

S’il existe des différences entre ces deux types d’application, il n’est pas inutile de rappeler qu’il est souvent possible de les associer pour répondre à des scénarios spécifiques afin de créer un process complet.

Prenons l’exemple suivant : vous disposez d’une application simple d’inspection de sites, conçue en canevas. Or, l’émergence d’un problème exige la mise en place d’une fonctionnalité spécifique. Cette dernière peut être traitée par une application basée sur modèle, qui permettra à votre équipe back-end d’attribuer les ressources adéquates à la résolution du problème. Ensuite, lorsque l’ingénieur arrivera sur le site en question pour régler le problème, il pourra enregistrer les détails de la solution dans l’application de canevas.

Grâce aux applications canevas et celles basées sur un modèle, Microsoft offre aux collaborateurs une grande flexibilité dans la création de leurs applications métiers. Avec, au final, la possibilité de répondre à un vaste éventail de besoins.


Contacter un expert PowerApps
*

Philippe Pasco

Philippe possède une large expérience des solutions Dynamics depuis de nombreuses années chez différents intégrateurs. Il est actuellement en charge du business développement chez Hitachi Solutions qui recoupe les activités de vente, le marketing et le recrutement.

*

Author Spotlight

Philippe Pasco

Philippe possède une large expérience des solutions Dynamics depuis de nombreuses années chez différents intégrateurs. Il est actuellement en charge du business développement chez Hitachi Solutions qui recoupe les activités de vente, le marketing et le recrutement.

Désolé, une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de vos données

Nous vous remercions pour votre demande, notre équipe reviendra vers vous dans les plus brefs délais.

Icon