Passer au contenu principal
 

Fast Fashion

Ralentir la fast fashion : des solutions pour agir

Hitachi Solutions > Blog > 2020 > 05 > Ralentir la fast fashion : des solutions pour agir

La fast fashion, ou mode rapide, est un terme de plus en plus courant pour désigner un prêt-à-porter à rotation rapide. Du défilé au magasin, puis au consommateur, mais également en décharge, le cycle de vie de ces vêtements est très court.

D’après le New York Times, près des trois cinquièmes des vêtements finissent leur parcours dans un incinérateur ou dans une décharge, à peine un an après leur fabrication. 

Alors que la génération Z prend conscience de son empreinte carbone et des mesures à prendre pour l’atténuer, les distributeurs de prêt-à-porter sont contraints de se réinventer, afin de réduire leurs déchets et de fabriquer leurs articles de manière plus écologique. Car le consommateur moyen est de plus en plus attentif à de nombreux critères : cadences, salaires et conditions de travail en usine, origine des matières premières, utilisation de produits chimiques, volumes d’eau nécessaires pour fabriquer un produit, déchets… La liste est longue.

D’un point de vue environnemental, le secteur du prêt-à-porter a une grande marge d’amélioration devant elle. La production ayant doublé en dix ans, les distributeurs doivent agir vite pour répondre à la demande d’une nouvelle génération consciente des enjeux environnementaux. La technologie sera-elle la solution la plus rapide pour ralentir la fast fashion ?

La garde-robe de demain : vêtements upcyclés, textiles en plastique

Le coton est l’un des textiles les plus portés au Royaume-Uni. D’année en année, ce secteur ne cesse de croître. Or, jugée écologique pendant des décennies, cette matière serait, d’après des études récentes, l’une des pires pour l’environnement. Selon l’organisation à but non lucratif Environmental Justice Foundation (EJF), sa culture n’utilise que 2,5 % des surfaces cultivables de la planète mais 16 % des insecticides mondiaux, plus que toute autre monoculture. De plus, le coton consomme énormément d’eau, un critère tout aussi préoccupant. S'il est si néfaste pour l’environnement, par quoi le remplacer ?

Les consommateurs sensibles à la cause écologique et les réglementations mondiales exhortent les marques à imaginer rapidement de nouvelles solutions. En octobre 2018, suite à un projet de l’ONU, 250 grandes marques se sont engagées à supprimer le plastique à usage unique de leur chaîne d’approvisionnement et à fabriquer des vêtements en utilisant moins de matières néfastes pour l’environnement. La voie de l’upcycling, ou recyclage créatif, était ouverte.

L’upcycling consiste à récupérer des déchets et des produits délaissés, destinés à la décharge, pour les transformer en nouveaux articles de meilleure qualité, et ayant un meilleur impact sur l’environnement. De plus, de nombreuses marques de renom se tournent vers le plastique pour fabriquer leurs vêtements. Le plastique recyclé peut être broyé, fondu, puis converti en fil qui servira à tisser les nouvelles pièces de nos garde-robes. Cette démarche inédite est en passe de devenir une réalité pour de nombreuses marques. La prochaine étape consiste à informer les consommateurs et les vendeurs du chemin parcouru par chaque vêtement, avant son arrivée en caisse.

Des outils connectés pour vos équipes de vente

Les (nombreuses) attentes du consommateur commencent dès le moment où il franchit le seuil du magasin. Il s’attend à un service de qualité, et recherche des vêtements qui lui inspirent confiance. Les distributeurs doivent donc équiper leurs vendeurs d’outils connectés, pour être en mesure d’informer rapidement les clients potentiels sur les méthodes de fabrication utilisées, l’origine des matières, et donc de souligner les valeurs de l’entreprise et ses éventuels arguments de vente. En donnant accès à ces outils à tous les employés du magasin, les distributeurs pourront fournir un service d’exception à leurs clients, et retracer facilement le parcours suivi par le vêtement. C’est une immense avancée pour garantir aux consommateurs que leurs achats ont été produits de manière éthique, avec une empreinte carbone faible.

Dans une étude de cas récente, Dr Martens a démontré que l’utilisation d'outils connectés, plutôt que de systèmes en silo, a permis de coupler les processus d’achat et de production, pour rester au top des tendances saisonnières et mondiales. La marque a ainsi la certitude de ne pas gaspiller d’immenses quantités de produits, susceptibles de finir en décharge. Ces technologies, parmi d’autres, jouent un rôle essentiel pour rendre le secteur plus écologique.

Les retailers peuvent mettre à la disposition de leurs vendeurs des applications simples, pour informer le consommateur de la valeur éthique de chaque gamme de produits pendant sa prise de décision. Pour les consulter, c’est par ici.

 

Contactez-moi si vous avez des questions
 

Livre blanc

Quelles sont les tendances en matière de solutions ERP avancées ?

La façon dont les commerçants conçoivent, gèrent, vendent, communiquent et commercialisent leurs produits a changé de façon considérable. Le besoin de suivre le rythme est primordial.

Télécharger le livre blanc
*

Bastien Gooris

Bastien a passé les 8 dernières années à accompagner les entreprises à adopter des technologies innovantes pour obtenir de meilleurs résultats. Bastien est spécialisé dans les processus permettant d’accompagner les clients dans leur parcours de transformation numérique. Grâce à des programmes tels que la stratégie digitale, la gestion des processus numériques et le travail collaboratif numérique, les différents départements des entreprises ont réalisé des économies financières réelles, amélioré leur efficacité et réduit leurs risques.

*

Author Spotlight

Bastien Gooris

Bastien a passé les 8 dernières années à accompagner les entreprises à adopter des technologies innovantes pour obtenir de meilleurs résultats. Bastien est spécialisé dans les processus permettant d’accompagner les clients dans leur parcours de transformation numérique. Grâce à des programmes tels que la stratégie digitale, la gestion des processus numériques et le travail collaboratif numérique, les différents départements des entreprises ont réalisé des économies financières réelles, amélioré leur efficacité et réduit leurs risques.

Désolé, une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de vos données

Nous vous remercions pour votre demande, notre équipe reviendra vers vous dans les plus brefs délais.

Icon