Passer au contenu principal
 

Microsoft Fraud Protection

Microsoft Dynamics 365 Fraud Protection protège votre entreprise de la Fraude

*

Hitachi Solutions > Blog > 2021 > 08 > Microsoft Dynamics 365 Fraud Protection protège votre entreprise de la Fraude

Les restrictions liées à la COVID-19 ont modifiées le comportement des clients, en incitant ceux-ci à recourir aux achats en ligne et au e-commerce. L’essor du e-commerce a provoqué une augmentation de la fraude en ligne. Cet article décrit comment les distributeurs peuvent minimiser les risques de fraude sur tous les canaux, défendre et protéger leur marque, ainsi que leur chiffre d’affaires, tout en conservant une expérience client fluide.

La prise de contrôle des comptes et les faux comptes

La prise de contrôle des comptes est une forme de vol d’identité dans lequel les cybercriminels acquièrent les informations bancaires d’un client, un compte e-commerce ou tout autre compte. La prise de contrôle des comptes augmente et incite les distributeurs à renforcer la protection des comptes clients, tout en réduisant les problèmes de l’expérience client. TransUnion indique que 22 % des Américains déclarent avoir été ciblés par la fraude numérique liée à la COVID-19. Le rapport indiquait également une augmentation de 347 % de la prise de contrôle de comptes entre 2018 et 2019. Pour protéger les comptes clients contre les prises de contrôle frauduleuses, les distributeurs utilisent de nouvelles avancées technologiques, notamment la protection de la création de comptes et de connexion telles que les empreintes digitales sur les appareils. Les fonctionnalités de protection de comptes permettent de protéger les revenus et la réputation en ligne, tout en garantissant la sécurité des comptes utilisateurs face aux abus et à la fraude.

La perte de revenus engendrée par les faux positifs

La protection avancée contre la fraude permet aux distributeurs de réduire les refus d’achats légitimes. Les anciennes méthodes de lutte contre la fraude ont généralement créé trop de faux positifs lors des transactions d’achat, en entraînant des refus inutiles de paiement de clients par les banques.

Ces refus de paiement ont engendré une frustration chez les clients, qui n’étaient pas en mesure d’acheter les biens dont ils avaient besoin. Ces refus ont également contrarié les distributeurs, qui perdaient des revenus et devaient consacrer du temps à la résolution des problèmes et au rétablissement des relations avec les clients. Les fonctionnalités de protection des achats permettent de maintenir les revenus en ligne en améliorant le taux d’acceptation légitime des transactions e-commerce, en équilibrant l’opportunité de revenus avec les facteurs de fraude et les problèmes au niveau de la procédure d’encaissement pour les utilisateurs. Lorsque les distributeurs partagent ces informations analytiques sur les clients et l’exposition aux risques pertinents avec les banques, celles-ci peuvent ensuite intégrer les données à leur propre évaluation pour prendre une meilleure décision sur l’acceptation ou le refus d’une transaction. Les taux d’acceptation légitime sont ainsi plus élevés et les clients, ainsi que les commerçants, rencontrent moins de problèmes.

Les remises et les retours frauduleux

Les distributeurs ont travaillé pour endiguer les pertes considérables qu’ils ont subi dans le passé en raison des remises et des retours frauduleux. Selon l’enquête Nation Retail Security Survey 2020 de la National Retail Federation, 53,6 % des distributeurs signalent que la fraude aux retours est devenue une priorité au cours des cinq dernières années. Il existe plusieurs types courants de fraude aux retours, notamment :

  • Le wardrobing : les clients achètent un produit, l’utilisent pour un événement et le restituent dans le délai imparti pour obtenir un remboursement complet.
  • Le swapping : les clients achètent un produit pour remplacer un article ancien ou endommagé, puis restituent le produit ancien ou endommagé à la place du nouveau.
  • La rétrofacturation : les clients contestent une charge auprès de leur banque et demandent à celle-ci d’inverser la transaction originale, en obligeant le distributeur à effectuer un remboursement. Les distributeurs utilisent de nouveaux outils d’analyse pour identifier les modèles de fraude et d’achat dynamiques. Ces technologies permettent d’identifier les anomalies et les fraudes potentielles aux retours et aux remises découlant des achats omnicanals. Les responsables de magasin et les agents de prévention des pertes peuvent ainsi agir rapidement pour atténuer les pertes.

Lutter contre la fraude grâce à l’Intelligence Artificielle adaptative

Selon une étude de Forrester, l’IA améliore les systèmes de protection contre la fraude existants et aide les analystes de la fraude afin d’améliorer l’efficacité et de réduire les coûts. Deloitte a récemment cité plusieurs façons dont le Machine Learning contribue à réduire les paiements frauduleux, notamment en travaillant avec des ensembles de données volumineux pour améliorer les prédictions et les évaluations des risques et en s’adaptant rapidement aux nouveaux comportements des transactions frauduleuses à mesure qu’elles émergent. Les commerçants utilisent la technologie d’IA adaptative pour apprendre et répondre systématiquement aux schémas de fraude à l’aide d’informations connectées sur les activités de fraude mondiales. Par exemple, en identifiant les fraudes potentielles aux retours et aux remises découlant des achats omnicanaux, les commerçants aident les responsables de magasins et les agents de prévention des pertes à agir rapidement pour atténuer les pertes.

Comment l’intelligence artificielle de Microsoft lutte contre la fraude

Acheter la protection
La technologie d’intelligence artificielle adaptative fournit aux commerçants des informations et des outils pour optimiser les contrôles antifraude et se protéger contre les attaques frauduleuses de façon continue.

  • Les évaluations effectuées à l’aide de l’IA adaptative, de la détection de bot et des empreintes digitales sur les appareils permettent aux commerçants de réduire les refus injustifiés d’activité de compte légitime, tout en contrôlant la fraude, en réduisant les problèmes et en améliorant l’expérience client.

Protection de compte
L’IA adaptative, la détection de bot et les empreintes digitales sur les appareils aident également les entreprises à se protéger contre la création de faux comptes, tout en protégeant les comptes légitimes.

  • L’IA adaptative effectue une évaluation de fraude à toutes les étapes du cycle de vie du compte.

Prévention des pertes
La technologie d’IA adaptative apprend continuellement et s’adapte aux schémas de fraude en vue de doter les commerçants des outils nécessaires pour optimiser les contrôles antifraudes liés aux remises et aux retours.

  • La détection automatisée des anomalies grâce à l’IA adaptative permet aux commerçants d’employer leur main-d’œuvre plus efficacement en réduisant l’effort manuel nécessaire pour déterminer les entités commerciales et les fonctions à risque. Les chefs d’entreprise peuvent ainsi réduire plus efficacement les remises et les retours frauduleux.

Une infrastructure dédiée à la protection contre la fraude

Pour réduire la fraude au sein de votre organisation, il est judicieux de diviser votre initiative de protection contre la fraude en trois objectifs clés :

  • Protéger vos revenus : protégez vos revenus en diminuant les erreurs de refus bancaires.

  • Améliorer l’efficacité de la détection : améliorez l’efficacité opérationnelle en automatisant les déclarations de fraude, en mettant en œuvre la protection de bot et en indiquant le contexte détaillé des transactions clients aux agents du service client, notamment les informations de fraude.

  • Réduire les difficultés rencontrées par les clients : offrez une expérience d’achat fluide en réduisant les problèmes inutiles et en protégeant les comptes des clients.

Vous pouvez atteindre ces objectifs grâce à des investissements stratégiques dans les technologies de l’intelligence artificielle et du Machine Learning.

L’approche de Microsoft envers la protection contre la fraude

À l’image de nombreux commerçants e-commerce, Microsoft a rencontré de nombreux défis dans la protection de ses canaux en ligne contre la fraude, en particulier lors de sa transformation numérique au cours des dernières années. Incapables de trouver une solution appropriée sur le marché, ils ont décidé de concevoir leurs propres solutions. Compte tenu de la grande variété de produits et d’expériences d’achat de Microsoft, ils n’ont pas trouvé de fournisseur répondant à l’ampleur de nos besoins. Ils ont donc conçu une solution interne qui offre une protection contre les paiements frauduleux et d’autres risques. Le cœur de ce système repose sur une série de calculs qui permettent d’équilibrer la prévention de la fraude et l’autorisation des transactions légitimes. Leur solution a obtenu une nomination de l’Institute for Operations Research and the Management Sciences (INFORMS) en tant que finaliste du prix 2019 Franz Edelman, un prix international récompensant les avancées dans les domaines des analytiques avancées et des recherches opérationnelles.

Microsoft Dynamics 365 Fraud Protection

Microsoft Dynamics 365 Fraud Protection permet aux commerçants e-commerce, de magasins physiques et omnicanal de protéger leurs revenus et leur réputation à l’aide d’outils conçus pour réduire la fraude, les abus et les dépenses opérationnelles, tout en augmentant les taux d’acceptation.

  • Protection des comptes : protégez les revenus et la réputation en ligne, ainsi que les comptes utilisateurs contre les abus et les fraudes en luttant contre la création de faux comptes, la prise de contrôle de compte et l’accès frauduleux aux comptes.
  • Protection des achats : protégez les revenus en améliorant le taux d’acceptation des transactions e-commerce à l’aide des informations et des outils qui permettent d’équilibrer les opportunités de revenus et les pertes dues à la fraude, tout en réduisant les problèmes au niveau de la procédure d’encaissement.
  • Prévention des pertes : protégez les revenus en identifiant les anomalies et les fraudes potentielles aux retours et aux remises découlant des achats omnicanaux, en permettant aux responsables de magasin et aux agents de prévention des pertes d’agir rapidement pour atténuer les pertes

La transformation Métiers commence avec une I.D.E.A

Atelier d'idéation

La transformation Métiers commence avec une I.D.E.A

Donnez une nouvelle envergure à votre entreprise - rencontrez nos directeurs et vice-présidents lors d'un atelier d'idéation dédié.

Participer à un atelier d’idéation

*
*

Maxime Drouin

Maxime Drouin est consultant FinOps D365 chez Hitachi Solutions.

Recaptcha a échoué
Désolé, une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de vos données

Nous vous remercions pour votre demande, notre équipe reviendra vers vous dans les plus brefs délais.

Icon