Passer au contenu principal
 

Dynamics 365 Fraud Protection

Microsoft réduit ses pertes dues à la fraude de 10% grâce à Fraud protection

Hitachi Solutions > Blog > 2020 > 11 > Microsoft réduit ses pertes dues à la fraude de 10% grâce à Fraud protection

63 % des entreprises subissent des pertes croissantes dues à la fraude chaque année, ce qui augmente les demandes en matière de protection. La fraude peut être présente partout au sein des entreprises, allant de l’essai gratuit abusif, à de fausses revues de produits, en passant par des rachats de comptes, rendant ainsi les offres actuelles de protection insuffisantes. 

La relation client se dégrade, avec des rejets injustifiés et des autorisations de paiement lentes qui, à leur tour, poussent de nombreux clients à abandonner leur panier d’achats. Alors que peut-on faire ? Microsoft, également impacté par ce problème de fraude que rencontrent les commerces, a dû trouver une solution en interne rapidement. Il y est parvenu en développant son propre système de protection, en réduisant les coûts liés à la fraude de 76 millions de dollars et en augmentant les recettes de centaines de millions de dollars supplémentaires sur une période de deux ans. La solution Microsoft Dynamics 365 Fraud Protection utilise l'intelligence artificielle et la détection des fraudes en temps réel.

Fraude : les Faits

En 2020, le marché mondial du commerce en ligne représentera près de 4 000 milliards de dollars, avec un taux de croissance annuel supérieur à 19 % ("Worldwide Retail and Ecommerce Sales : eMarketer's Estimates for 2016-2021"). Le e-commerce est en hausse, et il en va de même pour la fraude. Le secteur de la vente en ligne perd actuellement plus de 250 milliards de dollars par an à cause des transactions frauduleuses ("LexisNexis®Risk Solutions 2018 True Cost of Fraud℠ Study Retail Edition, octobre 2017").

Avec plus d'un milliard de transactions par an dans les boutiques en ligne, les services Cloud, les abonnements et dans les autres moyens de distribution, Microsoft occupe une place importante dans l’industrie du e-commerce, avec ses propres challenges concernant la fraude. Chaque année, Microsoft protège ses opérations en ligne contre plus d'un milliard de dollars de tentatives de fraude.
Microsoft a combiné son expérience de la vente en ligne avec son expertise technologique pour construire un système avancé de protection anti-fraude qui, à l'origine, était utilisé en interne. Après avoir développé, testé et exécuté le système pour attester de son efficacité, Microsoft a publié Microsoft Dynamics 365 Fraud Protection en avril 2019 pour le présenter au public. Désormais, tous les commerçants en ligne peuvent utiliser Dynamics 365 Fraud Protection pour réduire la fraude et les coûts qu’elle engendre, augmenter leurs revenus et offrir plus de support et une meilleure expérience d'achat.

Fraude : la solution

Comme tous les autres commerçants en ligne, Microsoft devait mettre un terme aux activités frauduleuses sans pour autant rejeter les achats réels, ni décourager les consommateurs ayant eu de mauvaises expériences. Le e-commerce enregistre jusqu'à 20 % de transactions réelles rejetées, ce qui entraîne souvent une perte de revenus. Microsoft voulait réduire les coûts liés à la fraude et protéger les revenus en ligne grâce à une meilleure détection, une meilleure acceptation et des transactions fluides.

Microsoft utilise un système agile afin d’identifier rapidement la protection anti-fraude dont il a besoin et appliquer l'IA adaptative aux millions de décisions nécessaires. Les équipes Produit peuvent désormais effectuer des lancements de produits avec un processus d’achat plus efficient et moins de rejets d’achats réels, tout en protégeant les offres à forte croissance contre la fraude.

Entre 2016 et 2018, Microsoft a utilisé son système de protection anti-fraude pour réduire les faux positifs et augmenter l'acceptation des banques, ce qui a permis d'augmenter les recettes de près de 10 %. En réduisant les pertes provenant des fraudes et les révisions manuelles de tarif, l’entreprise a économisé plus de 76 millions de dollars en dépenses opérationnelles.

Fraude : le futur

Dans le e-commerce, l'impact de la fraude est réparti entre les consommateurs, les commerçants, les réseaux de vente en ligne et les banques émettrices. La concurrence dans le e-commerce est telle que le marché ne peut pas tolérer des taux de fraude élevés, et les consommateurs en ligne d'aujourd'hui s'attendent à des transactions sans faille. Les clients se souviendront si un commerçant en ligne rejette leur achat ou s’il a une expérience négative. L'objectif des commerçants en ligne est de réduire les pertes liées à la fraude, mais aussi d'augmenter les taux d'acceptation afin que les clients ne finissent pas par abandonner leurs achats.

Les réseaux de e-commerce et les banques émettrices perçoivent leurs commissions à chaque transaction. Ainsi, ils ont besoin d'environnements dans lesquels les consommateurs et les commerçants ont confiance, afin de pouvoir traiter des volumes importants. Microsoft a doté Fraud Protection d'une IA unique et avancée ainsi que d'autres fonctionnalités digitales pour permettre aux commerçants en ligne d’instaurer une confiance, de fluidifier les transactions et d’accroître leurs activités de protection anti-fraude.

Avec Dynamics 365 Fraud Protection, les gestionnaires de fraude optimisent les contrôles de protection grâce à une IA spécialisée et adaptative en fonction d’ensembles de données traités en temps réels. lls peuvent utiliser des informations connectées pour étendre la sensibilisation aux activités frauduleuses dans le monde entier, tout en préservant les informations confidentielles et la vie privée des consommateurs. En partageant leurs informations sur la fiabilité des transactions avec les banques émettrices, les commerçants contribuent à augmenter les taux d'autorisation.

La fraude est un problème récurrent dans l’industrie du e-commerce et a un impact significatif sur les clients qui effectuent de plus en plus d’achats en ligne. Mais grâce à la protection anti-fraude, les différents acteurs du e-commerce, pourront plus facilement se prémunir contre la fraude, protéger leurs revenus et continuer à stimuler la croissance en offrant des transactions fluides, comme l’exigent les consommateurs.

Contactez nous pour en savoir plus
*

Anne-Laure Vallet

Forte d’une expérience de 20 ans en vente et marketing de solutions logicielles et IoT, Anne-Laure s’engage à proposer des solutions innovantes permettant d’accompagner ses clients vers le succès.

*

Author Spotlight

Anne-Laure Vallet

Forte d’une expérience de 20 ans en vente et marketing de solutions logicielles et IoT, Anne-Laure s’engage à proposer des solutions innovantes permettant d’accompagner ses clients vers le succès.

Recaptcha a échoué
Désolé, une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de vos données

Nous vous remercions pour votre demande, notre équipe reviendra vers vous dans les plus brefs délais.

Icon